Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/01/2017

Non à l'armement des policiers municipaux à Châteauroux

Gil Averous joue une nouvelle fois la carte du tout-sécuritaire. Le maire de Châteauroux veut nous faire croire que des agents armés pourront plus facilement nous protéger. C'est faux.
L’armement des policiers municipaux, comme la mise en place de caméras de vidéo-surveillance ne sont que des gadgets sécuritaires qui visent à rassurer les peurs, sans aucun résultat en matière de lutte contre le terrorisme ou le banditisme.
Au contraire, ces mesures renforcent le côté liberticide de la police, de l’État et des collectivités. Et pendant ce temps là, il n’y a pas plus - ou il y a moins - d’éducateurs ou de travailleurs sociaux...
De plus, l’argent utilisé pour des forces armés ne l’est pas pour les services publics essentiels à la vie dans nos communes. Dans les écoles, les maisons de retraites, les services postaux, les crèches... des investissements publics sont urgents !
La population le sait d’ailleurs très bien ! A Beauvais, alors qu’un référendum a été organisé sur la question de l’armement de la police municipale, la population a majoritairement voté contre !
Nous demandons le désarmement de la police sans plus attendre, seul gage d’en finir avec les bavures. L’argent public doit servir à nos besoins sociaux et écologiques.
 

police-arme-ph.jpg

Les commentaires sont fermés.